• Un dernier article... 7 ans après

    Il y a 7 ans, j'ai découvert le monde des Pullips, je l'ai aimé, chéri, adoré puis quitté mais jamais vraiment oublié. En décembre dernier, une insomnie m'a poussé à écrire ce texte, juste pour vous dire merci, alors si quelqu'un passe par ici et prend le temps de lire ce qui suit, je vous dit merci...

     

     http://souvenirsdepoupees.eklablog.com/

     

    *** *** ***

     

    Lettre ouverte d’une gamine harcelée qui tente d’écrire un roman qui n’a aucun rapport avec ce titre à rallonge ou ce texte, à qui voudra la lire

     

    Il y a quelques temps, une idée a germé dans mon esprit. Une idée en entrainant une autre et encore une, comme des maillons d’une chaine, comme des rouages ou des engrenages. L’idée d’écrire un roman. Cette idée n’est restée qu’une chimère durant presque un an, je l’ai sans relâche repoussée, mais la vicieuse persiste à s’insinuer dans mon esprit. Très bien me suis-je dit, inutile de lutter, couche ton cœur sur le papier comme on dit. J’ai donc commencé à écrire, de manière décousue, un fragment de chapitre, un dialogue, une fontaine… Si bien que j’ai maintenant quelques pièces primordiales du puzzle, reste à les assembler et trouver les autres. Ecrire m’a inévitablement amené à me rendre compte que je voulais qu’à la fin quelqu’un lise ce roman et que ce serai la première fois que l’on prendrait le temps de me lire non pas par obligation mais par plaisir.

    J’y ai réfléchit un certain temps et c’est ce 11 décembre 2017, à 01:52 heure Ecossaise, que je me suis rendue compte d’une chose, j’avais faux sur toute la ligne. On m’avait déjà lu pour le plaisir.

    Me creusant les méninges, j’ai réussi à retrouver mes identifiants eklablog, et inévitablement, mes deux blogs. Et ce que j’y ai lu m’a fait rire. Je ne dirais pas que c’était médiocre –bien que l’orthographe le soit et le style des blogs d’un goût douteux- je ne dirais pas que c’est médiocre parce que ça m’a apporté un bonheur infini. Qu’on se le dise, les photos ne sont pas de très bonne qualité, les textes superficiels et bourrés de fautes, mauvaise utilisation du langage soutenu dans les bulles… Mais j’ai pris tellement de plaisir à réaliser tout ça qu’au final, peu importe le résultat.

    Vous n’imaginez pas à quel point ces histoires, ces poupées, ces photos et tous les commentaires que j’ai pu recevoir m’ont aidé à forger la personne que je suis aujourd’hui. Ça peut paraitre bête dit ainsi, mais c’est la vérité.

    Depuis que je suis entrée dans ce monde, du temps a passé, la fin du collège, la fin du lycée, le début des études supérieurs, l’obtention de mon DUT et maintenant je suis là, à vous parler depuis mon petit îlot de France au Pays du Whisky et des moutons, je regarde Glasgow par ma fenêtre et je repense à la gamine timide, harcelée au collège, qui n’a pas su se défendre, parce qu’on a pas voulu la voir comme une victime, parce que c’était de sa faute car elle était trop faible. La gamine bonne poire qui laissait les autres copier sur sa feuille parce que ça pouvait peut être les aider, les autres. La gamine qui voulait aider tout le monde, mais que le monde n’aidait pas. Et c’est terrible, le nombre de gamins qui se font harceler et à qui l’on dit ce genre de choses « T’avais tellement pas d’amis que t’as du changer de collège » alors si des amis elle en avait, mais c’était pas assez pour la protéger, parce que vous n’avez pas voulu voir qu’elle était une victime et qu’il fallait la protéger pas l’enfoncer.

    Dans 16 jours j’aurais 20 ans et je repense à cette gamine qui s’est fait de nouveaux amis dans son nouveau collège des amis qu’elle a toujours, je repense à cette gamine qui a un tout petit peu pris confiance en elle, assez pour se dire qu’elle était capable de raconter des choses, intéressantes ou non, elle ne savait ou ne voulait pas faire la différences, mais elle s’est dit qu’elle pouvait le faire. Alors elle a créé ce blog, pas très beau, avec de pas très belles photos et de pas très bons textes, mais elle l’a tout de même fait. Et là on lui a répondu. Un petit commentaire, gentil, en apparence anodin, mais qui a pesé lourd dans la balance. Un petit commentaire qui lui a montré qu’intéressantes ou non, bien tournés ou non, elle avait des choses à dire, et qu’il y avait des gens pour l’écouter, pas l’entendre, l’écouter.

    Alors elle a un peu plus pris confiance en elle, cette gamine qui parlait peu, surtout pas devant  tout le monde en classe, elle s’est dit que si elle pouvait le faire sur internet, elle pouvait le faire en vrai, alors elle a pris la parole pour réciter un poème, elle avait pas fait ça depuis l’école primaire où elle était alors terrifiée, mais là, point de peur, elle récite Mon rêve familier de Paul VERLAINE et tout le monde écoute, parce que qu’elle sait conter, surtout la poésie, en particulier la poésie. Parce qu’elle aime les virgule et comprend les virgules invisibles des vers. Alors le professeur lui donne un 20 et la complimente et les élèves ne disent rien, parce qu’ils l’ont écouté, parce que même si elle n’aime pas parler et ne sait pas faire la conversation, elle a des choses à dire et elle sait bien les dires.

    Au lycée elle se fait de nouveaux amis et elle commence à être un peu plus elle-même, pas totalement mais juste un peu plus. Elle rencontre des gens formidable et elle continue d’alimenter ce blog, de discuter avec ses inconnus qui derrière leur écran n’en sont pas tout à fait. Elle continue d’écrire, un peu plus, un peu pour elle, un peu pour son blog, un peu pour son prof de français qui lit ses devoirs à haute voix. Le premier qu’il lit, il le lit parce qu’il est médiocre, il est médiocre parce qu’elle n’a pas eu assez de temps ou qu’elle ne comprend pas cette citation du film que ce professeur leur a fait voir « Carpe Diem ». Non au début de son année de seconde, elle n’a pas encore compris ce que Monsieur Keating voulait dire, parce qu’elle n’a que peu de confiance en elle, et cette confiance, elle l’a durement gagné. Alors il lit son devoir à voix haute et lui dit que c’est médiocre. Mais ce qu’il ne sait pas, c’est qu’elle, elle en a des choses à dire, sur ce qu’elle comprend et bien vite il ne lit plus ses devoirs parce qu’ils sont médiocres, mais parce que ce sont les meilleurs. Et au fond d’elle, elle se sent un peu plus confiante, parce qu’elle lui a montré qu’elle a des choses à dire et qu’elle sait les dire.

    Au lycée elle se fait de nouveaux amis, des amis qui s’en moquent de ce que pense les autres, et elle se dit que c’est pas plus mal, que c’est bien, que ce serai même bien d’être comme eux, un peu. Et petit à petit, elle écrit de moins en moins pour ses blogs…

     

    Pendant ses études elle rencontre des gens formidables autant que des gens cons, mais elle décide de retenir les gens formidables, parce qu’avec ces gens formidable, elle peut être elle-même et elle comprend un peu mieux Carpe Diem et Keating.

    Elle rencontre ces gens un peu taré, avec qui elle s’entend tout de suite, instantanément alors que d’habitude, il en faut du temps, beaucoup de temps. Mais là c’est pas pareil, elle rencontre des gens comme elle, mais différents d’elle, elle en vient même à créer des traditions avec eux, à faire des choses qu’elle ne ferai jamais avec d’autre, avec eux. 

    Et peu à peu elle en oublie ses blogs. Elle prend de l’assurance, s’exprime en publique aisément, elle sait toujours pas faire la conversation, elle n’est toujours pas très à l’aise avec certaines personnes trop rangées trop normales, qui jugent trop ce que les autres font parce qu’au fond d’elle, elle a toujours cette part de gamine effrayée, harcelée. Mais elle a plus confiance en elle grâce à toutes ces personnes  ouvertes d’esprit et plus bizarre qu’elle, qu’elle a rencontrées.

     

    Alors la gamine solitaire bien qu’elle ait des amis, harcelée mais pas coupable se dit que cette nouvelle vie, ces nouvelles expériences, ces nouveaux amis, cette nouvelle ville, ces nouvelles histoires viennent de là, de ces poupées, de ces photos, de ces textes, de ces commentaires, de ces blogs.

     

    Et même si sa vie n’est pas pleine de rebondissement et d’aventures, même si elle est encore solitaire et que peu de gens l’écoute, même si elle n’a pas encore assez de choses à dire et à bien dire, tout va bien. Même si elle ne sait pas ce qu’elle fait dans cette ville glaciale, même si 3 mois après son arrivée elle n’a toujours pas trouvé de travail, même si son anglais ne s’est pas vraiment amélioré, même si elle ne sait pas ce qu’elle va faire l’an prochain, ni comment elle va reprendre ses études, la gamine sait que tout va bien. Elle sait que tout va bien parce qu’un jour quelqu’un a ouvert son blog, lu son histoire et que cette personne est revenue de son plein gré. Elle est revenue parce que ça lui a plu, elle est revenue pour le plaisir, pas par contrainte, pas pour se moquer, pas pour lui renvoyer sa médiocrité à la figure, non, elle est revenue uniquement pour lire ce que cette gamine avait écrit, pour voir ses photos et lui laisser un petit mot.

     

    Alors pour tout ce que ce blog m’a apporté, pour tous ces moments de bonheur pour ces merveilleuses années, ces difficiles, éprouvantes, effrayantes, joyeuses, heureuse, déconcertantes, déprimantes, aimantes 7 années, merci. Merci pour tout, merci d’avoir contribué à forger non seulement qui j’étais, mais aussi qui je suis et qui je serai…

     

    Merci, merci infiniment

     

      


  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Juin à 20:18

    HELLO !!

    Alors je sais pas si tu te souviens de moi mais on discutait pas mal il y a (quelques) années! Je viens legit de me reconnecter ici après BIEN LONGTEMPS et je me suis dis que j'allais regarder si les gens avec qui je discutait étaient toujours sur leurs blogs !

    Du coup je viens de lire ton très beau message et je me suis dis que j'allais y répondre par ce que t'as toujours l'air d'être quelqu'un d'hypra cool ! 

    J'ai beaucoup évolué depuis ekla aussi ! J'y ai découvert des amis hyper cool (dont une avec laquelle je suis toujours en contact je sais pas si tu connaissais Noky Lema ? Bah je lui parle toujours et elle est toujours dans le monde dollien et est hyper talentueuse) aussi depuis ekla j'ai découvert que (wow) j'étais trans et bi, j'ai coupé tout mes cheveux (plusieurs fois) et je me suis lancé dans les études en art o/ ! (j'avais oublié que t'étais plus vieille que moi je n'ai que 18 ans xD) 

    Fin bref je sais pas si tu verras ce message un jour mais tout ça juste pour te dire que j'ai des bons souvenirs de toi et que ton message est hyper bien (et que Glasgow ça à l'air trop COOL)

    GROS BISOUS

    (aussi si tu veux qu'on rediscute ou autre j'ai un twitter @chatty_rainbow ou un insta @rainbow_octopus ce serait trop cool de reprendre contact ou autre !!)

    (aussi je suis en train de galerer à poster ce com COMMENT FONCTIONNE CETTE PLATEFORME ???)

    2
    Samedi 16 Juin à 19:08

    Je me souviens être passer par ici lorsque la commu était encore active sur ekla ! Le temps est passé si vite. J'aimais bien ce que tu postais. Mais je ne me souviens pas d'avoir déjà commenté.

    J'ai eu un petit flash en même temps que j'ai vu les pseudo dans mon fils d'actu.

    Je ne sais pas trop quoi mettre de plus, alors, si tu passe pars ici encore une fois, bon courage pour la suite de ta grande aventure !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :